• Facebook
  • Twitter
  • Instagram
Le Ministre Radegonde reçoit la visite de courtoisie de l’Ambassadeur de Mauritanie

Le Ministre Radegonde reçoit la visite de courtoisie de l’Ambassadeur de Mauritanie

21.09.2021

Le Ministre Sylvestre Radegonde a reçu l’Ambassadeur Désigné de la République Islamique de Mauritanie, Son Excellence Monsieur Jarr INALLA, dans le cadre de la visite de courtoisie en prélude de la présentation des lettres de créance au Président de la République prévue ce mardi 21 septembre.

L’Ambassadeur Désigné était accompagné de son Conseiller M. Cheikh Abbe BEWBE.

 Au cours de la rencontre, les deux parties se sont informées mutuellement de leur parcours diplomatique et les bénéfices de leurs expériences.

L’Ambassadeur Inalla a saisi cette opportunité pour remercier le Ministre Radegonde de l’accueil reçu et de l’occasion qui lui est offerte pour échanger sur l’état de la coopération entre les deux pays dans divers secteurs, notamment celui de la pêche - qui est le deuxième pilier de l’économie mauritanienne - ainsi que la sécurité maritimeet l’éducation.

 « Je pense qu’on a beaucoup de choses en commun, le deuxième pilier de notre économie aussi, c’est la pêche», a-t-il rappelé. Il  s’est aussi intéressé au secteur de l’éducation dans la mesure où il souhaite mieux connaitre les méthodes éducatives en usage aux Seychelles.

Le chef de la diplomatie seychelloise s’est pour sa part félicité de cette accréditation.  «C’est un réel plaisir de vous avoir comme ambassadeur de la Mauritanie, un pays frère et ami», a-t-il dit, avant de faire un bref portrait des Seychelles, notamment  l’immensité de l’océan qui l’entoure,  ses avantages ainsi que les multiples défis qui s’y attachent, au nombre desquels la pêche illégale par des bateaux venus d’horizons divers,  la sécurité maritime, etc…  Il a, à cet égard, bien accueilli l’idée d’une coopération dans le domaine de la surveillance et de la formation de pêcheurs.

Il en est de même de la coopération dans le secteur du tourisme dont il a également la charge et où les Seychelles sont disposées à mettre à disposition son expérience et ses meilleurs pratiques à un pays ami comme la Mauritanie, certes riches en sites historiques, mais où le secteur souffre des conséquences du Convid-19  et qui plus est, traine également l’handicap de la menace du terrorisme.

Les deux personnalités ont par ailleurs échangé leurs analyses des conséquences désastreuses de la pandémie du Covid-19 sur les divers secteurs de développement, les difficultés qui en résultent ainsi que les solutions, et c’est sous ce rapport que le Ministre Radegonde a encouragé la coopération et la solidarité avec tous les pays afin de trouver une issue rapide.

» View all