• Facebook
  • Twitter
  • Instagram
Commission de l’Océan Indien - Une délégation seychelloise aux travaux du Comité de Pilotage du Projet  ‘’Gouvernance, Paix et Stabilité’’

Commission de l’Océan Indien - Une délégation seychelloise aux travaux du Comité de Pilotage du Projet ‘’Gouvernance, Paix et Stabilité’’

01.06.2022

Une délégation seychelloise a pris part ce mardi, à Hennessy Park, à Maurice, à la première réunion du Comité de pilotage du Projet « gouvernance, paix et stabilité » (GPS). L’objectif de cette rencontre de deux jours était de mettre en place une structure de gouvernance régionale du démarrage du projet visant à contribuer à la stabilité, la paix et la gouvernance démocratique dans la région de l’Océan indien et les Etats membres de la COI.

Ce Projet qui est à l’initiative des Etats Membres, est financé à hauteur de 8 millions d’euros par l’Agence Française de Développement (AFD), pour une durée de 54 mois.

Il vise essentiellement à appuyer le processus d’évolution institutionnelle et fonctionnelle de la COI, initié par l’adoption de la Déclaration de Moroni du 03 aout 2019 et confirmé par la signature de l’Accord de Victoria Révisé le 6 mars 2020.

Le Comité de pilotage est chargé non seulement de proposer des réorientations de projet mais doit également contribuer à établir une complémentarité et d’éventuelles synergies avec des actions en cours au niveau national. Sa mission principale est, en d’autres termes, d’assurer la mise en œuvre du projet régional d’appui afin de favoriser l’atteinte des objectifs de façon efficace.

Pendant les deux jours, les participants se sont penchés sur la gouvernance du projet et la faisabilité de la tenue des comités nationaux de coordination techniques (CNCT) ; ils ont également pu échanger sur diverses propositions de programmation et se sont mis d’accord sur des recommandations à adopter sur le plan d’activité du projet GPS.

Les échanges ont tourné essentiellement autour de quatre thématiques, à savoir : (i) la Prévention des crises ;

(ii) l’Accompagnement des Etats aux processus électoraux ;

(iii) la Gouvernance démocratique ;

(iv) et le Renforcement de la coopération politique de la COI.

La rencontre a également permis d’élaborer un premier plan de travail pour  l’année à venir et Il est attendu que le COPIL se réunisse une fois par an, sous la présidence du pays qui assume la Présidence du Conseil des ministres de la COI.

D’amples consultations et des missions d’évaluation seront effectuées par des experts au cours de l’année, dans la région y compris aux Seychelles, afin de définir ce qui pourrait se faire dans chaque Etat membre.

A noter que les Seychelles étaient représentées aux travaux  par M. Jacques Belle, l’OPL de la COI et Directeur Général au Ministère des Affaires Etrangères et du Tourisme, Mme Manuella Amesbury, CEO de la Commission électorale des Seychelles, Mme Irene Sirame Procureur d’Etat au Bureau du Procureur Général et  Mlle Emma Didon, secrétaire de la Commission des affaires internationales à l’Assemblée Nationale des Seychelles.

» View all