• Facebook
  • Twitter
  • Instagram
Le Ministre Radegonde échange avec la Secrétaire générale de l’OIF sur les voies et moyens de renforcer la coopération avec l’organisation

Le Ministre Radegonde échange avec la Secrétaire générale de l’OIF sur les voies et moyens de renforcer la coopération avec l’organisation

05.09.2022

Arrivée ce week-end dans le cadre d’une visite officielle aux Seychelles, la Secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Madame Louise MUSHIKIWABO,  s’est entretenue ce lundi matin avec le Ministre des Affaires Etrangères et du Tourisme, M. Sylvestre Radegonde, à la Maison Quéau de Quinssy.

Cette visite de quatre jours de la Secrétaire générale – du 4 au 7 septembre - est la première étape d’une tournée régionale qui la conduira à Maurice et à Madagascar.

Les entretiens entre le chef de la diplomatie seychelloise et la Secrétaire générale Mushikiwabo ont été centrés sur les voies et moyens de renforcer la coopération entre les Seychelles et l'OIF, au service du développement durable dans les secteurs stratégiques tels que le tourisme, l’économie bleue et l'entrepreneuriat sans oublier la valorisation de la langue française dans le pays.

Le Ministre Radegonde s’est félicité des reformes importantes engagées ces dernières années par la Secrétaire générale pour mettre l’organisation en phase avec les défis de notre époque et a fait part de la volonté des Seychelles de participer aux divers programmes visant à assurer la promotion de la langue française, notamment le Programme de mobilité des enseignants de français dont il a souligné la pertinence.

On sait que ce Programme de mobilité des enseignants de français que le ministre seychellois a qualifié de « superbe »  a été mis en place par l’OIF  pour répondre aux besoins des pays membres qui souhaitent s'engager dans un plan national pour un enseignement de qualité de et en français.

Le Ministre Radegonde a aussi attiré l’attention sur la vulnérabilité des petits Etats insulaire en développement comme les Seychelles au changement climatique et a sollicité le soutien de l’OIF  pour faire valoir la pertinence de l’Indexe de Vulnérabilité.

La Secrétaire générale a, pour sa part, brossé les importants changements intervenus pendant ces cinquante dernières années au niveau de l’OIF et s’est engagée à partager son expertise avec tous les pays membres.  Dans ce contexte, elle a assuré les Seychelles de l’accompagnement de l’OIF  dans son programme de développement de l’économie bleue où le pays joue un rôle de leader, et de la jeunesse qui figure au nombre des grandes priorités de l’organisation. 

A noter que les entretiens se sont déroulés en présence de la Secrétaire Principale du Département des Affaires Etrangères, l’Ambassadrice Vivianne Fock Tave, la Secrétaire Principale du Département du Tourisme, Mme Sherin Francis, et le Correspondant National de l’OIF, M. Ralph Agrippine, qui est aussi Conseiller Principal au Département des Affaires Etrangères.

» View all