Press release

L’Ambassadeur Georges Tirant accrédité auprès de la Francophonie

May 6, 2024
StateHouse

L’Ambassadeur Georges Tirant a présenté le jeudi 2 mai 2024 ses lettres de créance à Son Excellence Madame Louise Mushikiwabo, Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

La cérémonie s’est déroulée au siège de l’OIF, à Paris.

Les entretiens qui ont suivi ont  permis à l’Ambassadeur Tirant d’aborder avec la Secrétaire Générale de la Francophonie plusieurs sujets d’intérêt commun tels que les efforts que mènent les Seychelles à l’échelle internationale dans le domaine de la protection de l’environnement, du réchauffement climatique, sa plaidoirie en faveur des Petits Etats Insulaires en Développement (PEID) pour l’adoption d’un Indice Multidimensionnel de Vulnérabilité (MVI), sans oublier la lutte contre la corruption.

Le diplomate seychellois a remercié la Secrétaire Générale pour avoir mis en œuvre, avec succès, le Programme de mobilité des enseignants francophones en cours aux Seychelles depuis janvier 2024.  «Les Seychelles se réjouissent du Programme de mobilité des enseignants qui s’inscrit dans le cadre du plan d’action signé à Djerba en novembre 2022 et qui démontre que l’OIF est une organisation efficace digne de confiance, une organisation qui agit avant tout », a-t-il ajouté.  Il a saisi l’occasion pour annoncer que la jeunesse sera au coeur des actions des Seychelles quand elles accéderont à la présidence de la Commission de l’Océan Indien.

Après avoir chargé l’ambassadeur seychellois de transmettre ses meilleures salutations au Président Wavel Ramkalawan, la Secrétaire générale Mushikiwabo a, pour sa part, indiqué qu’elle n’hésitera pas à faire appel aux Seychelles pour continuer à partager ses bonnes pratiques et son expérience dans l’amélioration de la bonne gouvernance où elles font figure d’exemple, avant d’annoncer sa disponibilité à soutenir la future présidence des Seychelles à lala tête de la COI.

Les deux personnalités ont réaffirmé à cette occasion leur volonté commune de continuer à travailler ensemble pour faire entendre la voix des PEID afin que soient prises en compte leurs spécificités et leurs vulnérabilités au prochain Sommet de la Francophonie prévu le 4 octobre 2024, à la Cité internationale de la langue française, à Villers-Cotterêts, en France.