Press release

Le ministre Radegonde au 37e Conseil de la COI

May 18, 2023
StateHouse

Le ministre des Affaires étrangères et du Tourisme, Monsieur Sylvestre Radegonde se trouve actuellement à Antananarivo, la capitale malgache, pour y participer, en tant que membre, aux travaux de la 37ième Session Ordinaire du Conseil des ministres de la Commission de l’océan Indien (COI). Le ministre Radegonde, qui est à son premier déplacement dans la Grande Ile, a eu plusieurs rencontres bilatérales en marge de cette session du Conseil d’une journée qui s’est déroulée ce 17 mai 2023 au Centre des conférences internationales d’Ivato. Il a notamment eu des discussions bilatérales avec son homologue comorien, Monsieur Dhoihir Dhoulkamal, et la secrétaire d’état auprès du ministre français des Affaires étrangères et de l’Europe chargée du développement de la Francophonie et des partenariats internationaux, Madame Chrysoula Zacharopoulou.

 

Le Conseil des ministres est l’instance décisionnelle de la COI et ce 37ième Conseil qui a été présidé par la ministre des Affaires étrangères de Madagascar, Madame Yvette Sylla, a pris 14 décisions. Parmi les décisions prises figurent l’adoption d’un nouveau Plan de développement stratégique (PDS) courant la période 2023 – 2033, le soutien de la poursuite des actions de la COI en faveur de la pleine opérationnalisation et la consolidation de l’architecture  régionale de la sécurité maritime, l’invitation au secrétariat général à poursuivre la réflexion sur un mécanisme régional d’achat groupé, et l’invitation au secrétariat général à transmettre aux états-membres des informations supplémentaires sur les modalités d’accueil du secrétariat de la Commission climat des états insulaires d’Afrique.

 

On notera que cette 37ième session Ordinaire du Conseil a été très fructueuse pour les Seychelles car deux des demandes faites par l’archipel à la COI ont eu des suites favorables. Celles-ci concernent l’appel des Seychelles pour que la COI met en place un mécanisme régional d’importation groupée pour réduire le prix des denrées importées et la demande pour que le siège de la COI héberge le secrétariat de la Commission climat des états insulaires d’Afrique que préside les Seychelles.

 

Ministre Radegonde a pris la parole à plusieurs reprises lors de ce 37ième Conseil. Dans son allocution pendant la cérémonie d’ouverture, il a mis l’accent sur la modernisation de la COI et sa proximité avec les préoccupations des populations de ses états-membres. « Le démarrage de l’assistance technique INCA II et COI Horizon 2030 mettent en place les rouages de cette modernisation tandis que l’implémentation du nouveau Plan de Développement Stratégique 2023-2033, qui affiche nos ambitions, concrétisera cette volonté de modernisation, a-t-il dit, en ajoutant, Cette nouvelle COI, modern et ambitieux, doit aussi être proche des préoccupations des gens. Cela signifie que nos grandes ambitions doivent toujours être ancré dans la réalité quotidienne vécue par nos populations. La COI n’est pas un cercle fermé des décideurs politiques et des technocrates. La COI est une organisation intergouvernementale au service de nos populations. ».

 

Ministre Radegonde qui était accompagné de Ralph Agrippine, officier permanent de liaison des Seychelles auprès de la COI, et Sylvain de Comarmond, consul général des Seychelles à Madagascar, est aussi intervenu dans les débats sur les sujets inscrits à l’ordre du jour de la réunion. Ainsi, dans les débats sur la sécurité maritime, il a déclaré que le trafic de la drogue et la pêche illégale, non-déclarée et non-règlementée sont devenus les nouvelles menaces maritimes pour les Seychelles. « Pour faire respecter les droits qui nous sont accordés sous la Convention des Nations unies sur le droit de la mer dans notre Zone économique exclusive, les Seychelles se montreront très sévères envers ceux qui osent y venir pratiquer la pêche INN. De même, nous serons sans pitié et prendrons des mesures résolues contre ceux qui se livrent au trafic des drogues illicites, des personnes et d’armes dans nos eaux, » a-t-il fait remarquer.