• Facebook
  • Twitter
  • Instagram

Projet de discours du President Wavel Ramkalawan a la rencontre virtuelle avec le Secretaire General et le President du Conseil des Ministres de la COI a Ebene Programmee dans le cadre de sa visite d'Etat a l'Ile Maurice du 29 Novembre au 2 Decembre

16.12.2020

Excellence, Dr. Takkine Youssouf, Secrétaire d’Etat à la Coopération Internationale Représentant du Président du Conseil des Ministres de la COI

Excellence, Monsieur le Secrétaire général

Mesdames, Messieurs les Chargés de Mission et Membres du personnel de la COI

Mesdames, Messieurs

C’est pour moi une joie sincère et profonde de pouvoir échanger avec vous à l’ occasion de ma visite à Maurice. La situation sanitaire me prive de la joie de pouvoir vous le dire de vive voix, mais croyez-moi que cela n’entame en rien le plaisir que je retire de cette rencontre virtuelle, qui me permet de vous dire combien la COI est très importante à mes yeux, et de souligner l’étroitesse et la permanence des liens fraternels qui nous unissent.

Monsieur le Ministre, Monsieur le Secrétaire général, votre présence à cette rencontre virtuelle, malgré les multiples obligations qui auraient pu vous amener à vous y soustraire, constitue à cet égard, un réel encouragement. En plus d’être une marque de considération et de respect fraternel à mon égard, elle est la preuve éloquente de votre attachement à la COI et aux liens privilégiés et d’amitié qu’elle autorise. Elle montre surtout que cette volonté de continuer à hisser la COI plus haut, reste parfaitement intacte.

Croyez-moi, Monsieur le Ministre, Monsieur le Secrétaire général, que j’ai réellement apprécié cette disponibilité à mon égard à sa juste valeur, et je voudrais que vous en soyez chaleureusement remercié.

Comme vous l’auriez déjà noté, ma visite à la COI s’inscrit dans le prolongement naturel d’un long chemin déjà parcouru avec les Seychelles, auquel je souhaite donner une nouvelle dynamique, et ouvrir pour l’avenir, de nouvelles perspectives.

C’est en effet avec un grand honneur, et dans un esprit de continuité, que je souhaiterais poursuivre avec vous, en me basant sur le travail déjà fait par mes prédécesseurs, cet ouvrage précieux qu’est la construction d’une région de l’Océan Indien forte, résiliente et prospère.

J’ai suivi, à cet égard, avec intérêt et admiration les projets de réformes institutionnelles entrepris sous la présidence seychelloise et que poursuit aujourd’hui avec énergie, intelligence et compétence, mon frère, le Ministre des Affaires Etrangères des Comores, son Excellence Monsieur Dhoihir DHOULKAMAL.

Je suis d’autant plus ravi du travail que vous faites en ce moment que je vois dans toutes ces entreprises de modernisation institutionnelle de la COI, une promesse augurant bien du développement de nos relations fraternelles, conscient de ce que les affinités qui nous lient touchent aux racines les plus profondes de notre existence.

En effet, je vois en la COI, une invitation de nos iles à mieux comprendre que nous sommes avant tout des frères et des sœurs liés par le même destin, que nous sommes condamnés à agir ensemble, et que nous partageons une même conception de la coopération comme échange et comme brassage. La COI nous invite à persévérer dans notre option en faveur de l’entraide et la solidarité entre nos iles. En plus, c’est un partenariat qui puise son efficacité dans sa sincérité et sa recherche permanente d’efficacité.

Dans le cadre de ce partenariat, nous avons déjà parcouru ensemble des étapes importantes. Nous avons obtenu des résultats concrets. Mais nous devons persévérer dans notre recherche d’excellence. C’est dire que pour mieux nous affirmer encore, nous devons anticiper les solutions et le type de gouvernance que nous entendons promouvoir face aux bouleversements géopolitiques et géoéconomiques actuels, sans oublier les crises sanitaires et économiques que la Covid-19 nous impose aujourd’hui.

Dans ce contexte, j’ai beaucoup apprécié la mobilisation et le soutien apportés à nos structures nationales de gestion de la crise sanitaire de la Covid-19. La COI s’est effectivement mobilisée en soutien à nos services nationaux de santé, avec notamment des gestes de solidarité et de générosité remarquables. Au nom du peuple seychellois, de mon Gouvernement et en mon nom personnel, je voudrais vous exprimer ici notre totale reconnaissance.

La preuve est ainsi là, que la COI continue de s’affirmer comme un précieux outil de coopération régionale. Nous devons donc continuer à l’affiner et à la perfectionner.

Et c’est sur cette note, que je voudrais encore vous remercier, Monsieur le président en exercice du Conseil des Ministres, Monsieur le Secrétaire général, ainsi que tous les agents de la COI, pour le travail excellent que vous êtes en train de faire, et pour votre aimable disponibilité exemplaire.

Vive les peuples de l’Océan Indien ! Vive la COI!

Je vous remercie!

» View all